On estime que d’ici 2018, entre 25% et 50% de l’activité totale de toute entreprise proviendra du digital, peu importe le secteur. À l’heure actuelle, certains secteurs reçoivent déjà la moitié de leurs clients par le biais de chaînes numériques. Les assureurs, par exemple, obtiennent 45% de leurs clients par ce biais. C’est un processus sans retour en arrière. La société est devenue numérique et les entreprises qui ne s’y seront pas confrontées dans deux ans rencontreront des difficultés pour survivre. Ce sont les consommateurs eux-mêmes qui demandent cette nouvelle réalité; les travailleurs également. Les entreprises doivent devenir globales : pour attirer les clients et retenir les talents.

La transformation digitale affecte tous les processus de l’entreprise. Depuis les méthodes d’approche clients jusqu’à la communication, en passant par l’organisation du travail, la formation ou encore le recrutement. Les petites et moyennes entreprises sont celles qui ont le plus de difficulté à faire évoluer leur processus, pas pour une question de budget, mais pour cause d’une mauvaise connaissance  des changements. La solution pour les PME est de passer par la formation ou le consulting digital. Ne rien faire n’est pas une option car la transformation digitale n’est pas une mode, c’est une réalité et une innovation disruptive.

Les clefs d’une bonne transformation digitale ne sont pas faciles à déterminer. C’est un processus très dynamique et évolutif incluant néanmoins des tendances récurrentes :

Le smartphone, l’indispensable

70% du trafic passe par nos téléphones mobiles. Ne pas le prendre en compte dans le processus de transformation serait une grave erreur.

Le Big Data, le nouvel or noir

La collecte de données est le pétrole du XXIe siècle. Sa valeur est grandissante car elle permet d’analyser en détail les habitudes des utilisateurs. L’utilisation du Big data est devenue essentiel dans la transformation digitale.

La vidéo, le format à la mode

La vidéo s’est convertie en format incontournable à la digitalisation. Au moment de communiquer, la priorité est donnée à la vidéo, non seulement pour donner des informations sur un produit, mais aussi pour générer une bonne image de marque en rendant le message viral.

La gamification,

Marketing, communication, formation interne, ressources humaines… De plus en plus de départements incluent la gamification dans leur processus. C’est l’une des tendances stars de l’année. Le concept d’utiliser le jeu de manière ludique est loin d’être nouveau, mais son application dans le monde professionnel l’est bel et bien. Le jeu fait partie de la transformation digitale

Ces quatre points sont présents dans la grande majorité des plans de transformation digitale des entreprises. Il y en a plus, bien entendu, et varient suivant les secteurs. Ces tendances marquent les lignes majeures à suivre pour toute entreprise désirant implanter une transformation digitale. Ce nouveau processus impose un nouveau modèle d’affaires, forcément plus évident dans certains secteurs que dans d’autres. Vous conviendrez que l’industrie du disque, par exemple a dû adapter de nouveau modes de consommation avec l’arrivée du mp3… De nouveaux acteurs s’ajoutent au fil du temps et répondent à de nouveaux besoins : iTunes pour la musique, Amazon pour le livre… Les entreprises ayant choisi de ne pas passer le cap du digital ont du faire face à une transformation qui les a fait disparaître peu à peu. En fin de compte, la transformation digitale n’est plus une option ; c’est un nouveau standard à suivre.

Cookies

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue without changing your settings, we'll assume that you are happy to receive all cookies on the website. Cookies Policy

ACEPTAR
Aviso de cookies