La technologie évolue à une vitesse importante, ce n’est un secret pour personne. Les nouvelles réalités, tels que le Brexit ou le nouveau président américain, représente notre quotidien. Aujourd’hui, on est bombardé de milliers de pubs ou d’actualités en continue, twitter, et le buzz de la vie moderne dans un monde connecté, comme le révèle la série Black Mirror dans sa troisième saison dévoilée il y a peine trois semaines.

Pensez aux technologies perturbatrices et aux nouveaux paradigmes où l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, le Big Data, l’ Internet des Objets (IoD) deviennent la norme et rentrent dans les médias traditionnels un peu plus chaque jour. Ils deviennent une grande part des technologies de l’information, dans lesquelles les entreprises vont dépenser, en 2017,  3,5 billion de dollars, selon l’entreprise d’études de marché Gartner.

Malgré tout le buzz généré par le dernier modèle du MacBook Pro, le futur sera dominé par le software VS les nombreux dispositifs hardware que nous avons tous (ordinateur portable, smartphone, tablette, GPS, bracelet connecté, et autres appareils connectés…)

Voici un récapitulatif des tendances de 2017 :

Assistants virtuels : Siri d’Apple (2011), Google Now (2012), Cortana de Microsoft (2014) ou Alexa d’Amazon (2014) sont parmi nous depuis quelque temps. Cependant l’usage traditionnel et quotidien de ces assistants virtuels n’est pas encore réel. Cette catégorie va connaitre une énorme croissance en 2017. Siri a ouvert son code aux développeurs extérieurs plus tôt dans l’année, donc une augmentation de l’utilisation de Siri et Cortana est à prévoir dans un futur proche. Amazon a lancé son Echo Dot, un assistant personnel contrôlé par la voix à utiliser à la maison pour mettre de la musique, mettre en route une alarme, vous aider avec votre shopping ou même commander un Uber.

Internet des Choses (IoD) : Ce sont des appareils connectés (appareils intelligents) à internet tels que les drones, les imprimantes, les webcams, votre brosse-à-dent, ou votre suivi médical à distance, et beaucoup d’autres. Ils sont capables d’envoyer et recevoir des données. La plus grosse cyberattaque de la décennie a eu lieu il y a peine 3 semaines avec le hijacking d’appareils « intelligents ». L’industrie technologique n’est pas la seule à devoir prendre en compte les problèmes de sécurité de l’IoD, les régulateurs le doivent aussi, et c’est le plus gros challenge auquel ils font face.

D’autre part, à partir de l’année prochaine, les appareils seront capables de se parler, et ainsi d’offrir un meilleur service. C’est pourquoi, le conseil de Manchester City a reçu 10 millions de livres de fonds du Département pour la Culture, Media et Sport pour son programme de développement d’une smart city, qui connecte la santé, le transport, les services et l’environnement avec 20 capteurs bienveillants. On prévoit que le marché de l’IoD multiplie sa taille par 4 jusqu’à atteindre 661 milliards de dollars en 2021.

Intelligence artificielle (IA) et Machine Learning : plus de 30 ans après Blade Runner et juste 15 ans après Artificial Intelligence de Spielberg, l’Intelligence Artificielle est maintenant une réalité, avec des machines, des robots, des drones et pleins d’autres formes d’appareils intelligents. Les géants de la technologie comme Microsoft ou Google utilisent déjà l’IA dans leur solution de Cloud, et on estime qu’elle sera utilisée par de plus petites entreprises dans un futur proche. Le business d’IA va grossir exponentiellement (+10 fois, selon Market and Markets) en 5 ans pour un total de plus de 5 milliards d’ici 2020.

Réalité Virtuelle/Augmentée : Pokémon Go est populaire depuis son lancement au début de l’été, et a fait grimper en flèche la valeur des actions de Nintendo. En mixant la réalité augmentée et le monde actuel, ce nouveau type de jeu a fait bouger et jouer hors de leur chambre nos enfants (et pas seulement les plus petits), a aidé les natifs du digital à faire de l’exercice (même fixé à un écran), et à booster les actions marketing des petites ou grosses entreprises. Le jeu de Niantic évolue chaque semaine avec de nouvelles caractéristiques, pour garder les joueurs engagés. La dernière en date est la possibilité d’être en compétition avec vos amis.

La réalité augmentée est un terme utilisé pour la première fois au début des années 90 par un chercheur de Boeing (une entreprise qui fête son centenaire cette année). Lors des deux décennies suivantes, ce terme était surtout utilisé par les chercheurs dans les universités, sans réelle application. Cela fait 3 ans, quand Google a lancé ses Google Glasses, que la RA a commencé à faire le buzz, à être connu et utilisé par le grand public. Le problème fut le prix (qui a rendu l’achat difficile pour le grand public) et surtout l’utilisation que permettait cette appareil, en tout cas au début de sa commercialisation.  Le Samsung Gear VR est maintenant disponible pour moins de 50 livres et Facebook (qui a acheté Oculus VR pour 2 milliards de dollars en 2014, l’entreprise qui a développé l’Oculus Rift) travaille durement pour aider la RA à devenir mainstream, et offrir une expérience immersive au grand public. Maintenant il est possible de « voir » une maison ou « conduire » une voiture même si ils n’existent pas encore, ou d’amener des activités simples à un nouveau niveau, comme jouer aux jeux-vidéos, ou voir comment un vêtement H&M vous va, et même s’asseoir au premier rang d’un défilé à la Fashion Week de Paris depuis le canapé de votre salon.

Des avancées plus importantes sont prévues pour 2017, en effet le business de la RA/RV va croître de 5 milliards de dollars cette année et jusqu’à plus de 160 milliards en 2020, selon l’IDC (International Data Corporation).

Bots/Systèmes conversationnels : interagir avec les applications (soit écrire ou parler aux appareils tel que l’Amazon Echo Dot) trouvera de nouvelles voies à une conversation à deux voies, en utilisant des bots. Un bot peut être une machine d’ Intelligence Artificielle plutôt complexe capable de comprendre pratiquement tout, ou juste un simple appareil « comprenant » des commandes prédéterminées (pensez à la façon dont nous avons utilisé Google quotidiennement depuis 1998). Tous les gros acteurs (Google, Facebook, Microsoft) travaillent sur des bots différents avec de nombreux buts, qui vont remplacer l’utilisation des applications (il y a plus de 4 million d’apps, mais combien en utilise-t-on régulièrement ?). En Chine, plus de 700 millions de personnes peuvent commander un taxi ou un billet d’avion, jouer à des jeux ou acheter un ticket de concert en parlant à un bot en utilisant Weixin (le nom chinois pour l’app WeChat).

Digital Twins : encore un peu tôt pour cela, mais un digital twin est une combinaison d’IA, IoD, RA/RV. Encore une fois, dans la série Black Mirror, cela fait plus de 4 ans que la seconde saison de « Be right back » a été diffusée, dans laquelle une femme qui vient juste de perdre son mari n’est pas seulement capable de lui parler, mais aussi d’acheter une réplique, de ce dernier, construite à partir de ses réseaux sociaux et des données d’internet. Flippant? Attendez de voir…

Cookies

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue without changing your settings, we'll assume that you are happy to receive all cookies on the website. Cookies Policy

ACEPTAR
Aviso de cookies