Malgré l’incertitude que connaît la France avec l’arrivée imminente des élections en 2017. Les gros acteurs de la tech continuent à investir. Facebook et Microsoft, entre autres, ont de nombreux projets pour l’année à venir et la France en fait partie.

Microsoft a prévu en 2017 d’ouvrir en France des datas centers pour son cloud. On sait que le géant de Redmond prévoit d’en ouvrir au moins deux. Statya Nadella, CEO de Microsoft, a confirmé cela à Paris lors de sa keynote d’ouverture de Microsoft Experiences les 4 et 5 octobre. Microsoft a prévu de dépenser 3 milliards de dollars en Europe pour l’ouverture de ses datas centers. Cependant, on ne connaît pas le budget accordé à la France.

Google a également mis en place, depuis 5 ans, le programme « Google pour les pros » pour les PMEs françaises. Ce programme a déjà permis à 80 000 PME de développer leur présence en ligne. Ils ont également mis en place les MOOCs (cours en ligne) avec 89 modules pour les commerçants. Il semble donc que Google mise sur le digital en France et souhaite le développer.

Facebook, quant à lui, prévoit d’investir 250 millions de dollars dans la réalité virtuelle. Le rachat d’Oculus en mars 2014 est une preuve que Facebook pense que la réalité virtuelle représente l’avenir. On peut également penser que la France fait partie de leur projet étant donné que Facebook a inauguré cette année 2016 de nouveaux bureaux à Paris dans le « Silicon sentier » : les bureaux sont dorénavant 5 fois plus grands.

Les startups françaises du digital sont également très présentes sur la scène internationale. Chaque semaine, les startups françaises lèvent des millions d’euros. Les plus connus sont Blalacar, Showroomprive, OfferUp… Mais ce ne sont pas les seules et surtout ce ne sont pas les seules à fonctionner. Paris est la deuxième ville européenne a attiré le plus d’entreprises de la tech. Il y a énormément de startups du numérique en France et un certain nombre font de la réalité virtuelle.

L’éducation n’est pas en reste au niveau digital. Elle semble attiré par le digital avec, entre autres, l’arrivée de la réalité virtuelle dans certaines écoles. Cela permet d’améliorer l’attention et la participation des élèves en ajoutant de l’innovation aux cours traditionnels. Le casque de réalité virtuelle a par exemple permis aux élèves de découvrir comment se déclenche une éruption volcanique.

Réalité virtuelle (RV)

Par ailleurs, la réalité virtuelle va révolutionner le commerce de détail, et il est prévu que dans moins de 15 ans tout le monde achète à l’aide de la réalité virtuelle. Encore une fois, les plus gros acteurs parient sur cette technologie, et ont, pour la plupart, déjà lancé leur propre casque. John Lewis, McDonalds et Ferrari, pour en citer quelques-uns, ont utilisé la RV pour simuler de vrais environnements afin de permettre une expérience immersive à leurs consommateurs. L’e-commerce a évolué encore plus vite et utilise des tonnes de données pour améliorer l’expérience d’achat. Dans le même style, les entreprises telles que Whole Foods et American Apparel utilisent des technologies pour permettre une meilleure expérience acheteur. Ils utilisent des chatbots pour que les consommateurs puissent poser des questions en temps réel, ou des miroirs intelligents qui sont des stylistes, pour n’en citer que quelques-uns.

Le Gaming est une des principales industries investissant d’astronomiques sommes et ressources en réalité virtuelle. Qui se souvient de Second Life ? Juste un petit rappel pour les jeunes lecteurs: Second Life est un monde virtuel créé par la compagnie Linden Lab en 2003, avec des cinémas, des centres commerciaux, des boites de nuit. Même les grosses entreprises investissent dans l’immobilier, ils ont leur propre monnaie (Linden dollars, le prédécesseur du « bitcoins » ?). Cela semble être le plus gros deal internet du début du 21ème siècle. Seulement 3 ans plus tard, en 2006, le nombre d’utilisateurs s’est arrêté à un million et la star montante a disparu. Il était peut-être trop tôt pour les technologies de cette époque pour suivre les grandes aspirations qu’avait le fondateur Philip Rosedale pour son entreprise. Ce dernier a quitté l’entreprise peu de temps après, mais il est revenu en 2014 quand il s’est aperçu que la RV était prête à se développer et à atteindre le grand public. Facebook achetant Oculus en 2014 semble être le déclencheur du développement de la réalité virtuelle.

Plus tôt cette année, Rosedale a lancé son nouveau monde virtuel, High Fidelity : Beaucoup plus réaliste et sophistiqué que l’original, Second Life. Il y a 900 000 joueurs mensuels. Ils préparent une évolution pour combattre le concurrent d’High Fidelity, nommé Sansar. Chacun de ces mondes virtuels permet aux joueurs de créer leur propre contenu de réalité virtuelle. High Fidelity est un open model, en opposition au modèle fermé de Sansar.

Réalité augmentée (RA)

La réalité augmentée est la sœur technologique de la réalité virtuelle. L’été dernier, Pokémon Go a décollé et est devenu un jeu de réalité augmentée changeant l’industrie du jeu et du marketing. Les deux premiers mois il y a eu plus de 500 millions de téléchargements, et le jeu était quotidiennement dans les médias. Ce n’était pas seulement car cela permettait aux gens de bouger. Mais également car des conducteurs provoquaient des accidents parce qu’ils conduisaient tout en jouant. Les actions de Nintendo et de Niantic se sont envolées, et ils travaillent conjointement pour que cela perdure.  Ils travaillent dur pour que les joueurs restent investis. Pour Halloween, ils ont sortis un événement in-game, ce qui a multipliée le nombre de joueurs quotidiens par 2. Ils ont également développé des partenariats avec des marques telles que McDonalds et des appareils portables. En Septembre, ils ont lancé un bracelet connecté qui envoie des notifications quand un Pokémon est proche. Quelques fonctionnalités seront également disponibles sur la nouvelle Apple Watch. C’est seulement le début, étant donné que c’est un projet à long terme pour Niantic, la compagnie mère de l’application de Pokémon Go, qui a le soutien de Nintendo et Google, avec un investissement de plus de 22 millions de dollars dans Niantic l’année dernière. Des événements en direct et plus d’innovations sont attendus très bientôt.

La RV et la RA se développent très rapidement, et il y a beaucoup de buzz dans les médias chaque jour. Mais il est encore un peu tôt pour dire s’ils vont devenir des objets du quotidien, étant donné que « seulement » un million d’appareils de réalité virtuelle ont été vendus. Pour le moment, vous devez avoir votre appareil de réalité virtuelle connecté à un ordinateur pour utiliser des applications et des jeux, ou de façon alternative clipper un smartphone sur votre casque de RV.

Cependant, l’entrepreneur Dan Cook a travaillé avec des génies de la technologie pendant 20 ans. Le but primaire était de développer des polygraphes. Il a aussi travaillé avec des laboratoires pharmaceutiques essayant de comprendre les effets neurologiques des drogues. Maintenant, sa compagnie EyeMynd se concentre sur le domaine de la RV, et Cook prédit un futur pour la RV où vous n’aurez pas besoin d’un casque ou d’un autre type d’appareil. Vous aurez uniquement besoin de votre esprit. Nos cerveaux seront les guides des mondes virtuels. Nous n’en sommes pas encore là, étant donné qu’aujourd’hui les neuroscientifiques ont besoin de procédures invasives pour interpréter les signaux du cerveau. Mais cela pourrait arriver plus tôt que prévu.

Dans le même temps, la réalité virtuelle a déjà beaucoup de manière d’aider l’industrie de la santé. Nous parlerons de cela dans notre prochain post.

Cookies

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue without changing your settings, we'll assume that you are happy to receive all cookies on the website. Cookies Policy

ACEPTAR
Aviso de cookies