L’année 2016 s’est achevée il y a de ça quelques jours. Il est donc temps de faire un bilan sur les innovations technologiques qui ont marqué cette année qu’on laisse derrière nous.

Au début de l’année, de nombreuses prévisions sur l’arrivée et le développement de nouvelles innovations ont été faites. On prévoyait que les robots allaient énormément se développer. Les robots pour aider la médecine étaient au centre de toutes les attentions. Nous pouvons prendre l’exemple de Deloitte qui prévoyait la démocratisation des minirobots « soigneurs ». Le Micro-swimmer robot en était un. Il circule dans les veines pour déposer un médicament dans le corps du patient.

Les spécialistes parlaient également de la révolution des wearables. Par wearables, ils entendaient notamment les montres connectées telles que FitBit et AppleWatch. Ces montres étaient déjà bien développées en 2015 mais on attendait une croissance encore plus forte en 2016 avec l’arrivée de nouveaux concurrents tels que Nokia avec la Zeblaze.

Enfin, beaucoup d’espoirs reposaient sur l’intelligence artificielle. L’IA semblait être notre futur pour de nombreux spécialistes. Selon eux, d’ici quelques années elle sera présente dans tous les recoins de notre vie : travail, maison connectée, Iot…

Maintenant que cette année 2016 est achevée, nous pouvons donc faire le bilan. 3 innovations se sont démarquées. Cependant chaque innovation présente plusieurs dérivés d’utilisation. Nous n’allons pas parler de toutes les innovations technologiques de l’année 2016, cela serait beaucoup trop long. Vous allez donc découvrir une petite sélection.

  • Intelligence artificielle

Tout d’abord nous allons nous pencher sur l’intelligence artificielle. Désormais l’IA est une priorité absolue pour les géants du web tels que Google et Facebook. En 2016, ils ont tout misé sur cela, avec des rachats d’entreprises et des investissements massifs.

Le grand public a pu découvrir l’évolution de l’IA au début de l’année. En mars dernier, AlphaGo a triomphé sur Lee Se-dol au jeu de Go. Lee Se-dol est un gagnant incontesté au jeu de Go. Cependant, l’IA de Google a surpassé le champion. On a ainsi pu découvrir les avancées spectaculaires des algorithmes et donc des intelligences artificielles.

L’intelligence artificielle commence à se développer dans différents secteurs. Elle est, par exemple, présente dans les smart homes. On a pu découvrir cela avec l’IA Jarvis créée par Mark Zuckerberg pour une aide au quotidien, dans la continuité d’Alexa d’Amazon et de Google Home. Ces smart homes n’en sont qu’à leur début et il y a encore beaucoup de chemin à faire, mais elles apparaissent comme une aide quotidienne incontestable.

L’IA est également présente dans les applications de messagerie avec les chatbots. On a l’exemple de Google avec « Assistance ».  Mais ces chatbots sont encore peu connus du grand public et quand ils le sont, ils ne font pas l’unanimité. Pour le moment, la population n’en voit pas l’utilité et les utilisent donc très peu voire pas du tout.

Ce qui a surtout fait grand bruit auprès du grand public sont les voitures autonomes. Les voitures autonomes de Google et Uber étaient au centre de toutes les attentions. Un camion autonome Otto, filiale de Uber, a fait sa première livraison en octobre dernier.  Des voitures autonomes Uber conduisent des clients dans Pittsburg depuis le mois de septembre. Les gens sont fascinés par l’évolution de ces intelligences artificielles.  Néanmoins ces véhicules autonomes semblent également inquiéter les gens. Ils ont peur pour leur sécurité. Cette peur a été exacerbée avec la mort d’un conducteur de Tesla qui avait mis en marche le mode Autopilot.

Ces exemples nous démontrent l’avancée des recherches sur l’intelligence artificielle mais également les limites!

L’importance et la rapidité de l’avancée de l’IA ont poussé les 5 géants de l’internet, Google, Facebook, Amazon, IBM et Microsoft a créer une alliance « Partnership on Artificial Intelligence to benefit people and society ». Du jamais vu !!

Ce développement rapide de l’IA commence donc à faire peur et pas seulement au grand public. En effet, on ne sait pas où cela va s’arrêter. Les gens n’ont pas une confiance aveugle en cette technologie. De grands noms de la technologie sont également préoccupés par cela. Nous pouvons prendre l’exemple de Bill Gates qui dit être préoccupé par « l’évolution rapide de l’intelligence artificielle ».  Les gens ont peur de perdre leur emploi, ont peur que les IAs deviennent plus intelligentes que les humains et qu’on ne puisse plus les contrôler… C’est pourquoi il faut prendre de grandes précautions avec cette technologie.

  • Robots

drone-livraisonLes robots ont également marqués 2016. Plusieurs types de robots. Les drones sont les premiers à nous venir à l’esprit. Les spécialistes avaient prévu la démocratisation de ces drones. Cependant, cette démocratisation ne s’est pas faite dans les foyers mais auprès des entreprises.  Ces dernières sont celles qui ont investi dans les drones. On peut notamment le voir avec Domino’s Pizza qui a fait sa première livraison à l’aide d’un drone en novembre dernier en Nouvelle-Zélande.  Amazon les utilise également.  Les professionnels justifient ce choix en disant que les livraisons sont plus rapides et ainsi les coûts de livraison à long terme seront réduits. Les entreprises les voient comme une révolution pour les livraisons. Cependant, les gouvernements cherchent à réguler cela le plus possible pour qu’il n’y ait pas d’accident.

Les drones ne sont pas les seuls robots à avoir fait leur révolution. En médecine, les robots ont également marqués cette année 2016. Nous pouvons prendre l’exemple du minirobot origami qui soigne le patient de l’intérieur. Ce robot va dans l’estomac du patient, libère le médicament et s’autodétruit sans causer aucun dégât dans l’estomac. C’est une révolution pour la médecine. Cependant, ce type de robots ne sont encore qu’à l’étape de test. On peut tout de même penser que d’ici quelques années leur utilisation sera monnaie courante.

On continue également à découvrir des robots humanoïdes toujours dans l’idée d’une smart home. Ces robots sont des intelligences artificielles. On découvre ainsi qu’une technologie peut en croiser une autre et c’est là que se trouve toute la magie des innovations technologiques. Elles sont là pour nous aider dans la vie quotidienne. Cependant, encore une fois ce ne sont que des expérimentations pour la majorité et le grand public n’y a pas accès. On peut tout de même en découvrir dans certains hôtels comme au Hilton de McLean en Virginie.

  • Réalité virtuelle, réalité augmentée et réalité mixte

Toujours dans l’idée d’une technologie au service de la santé. Les réalités virtuelle, augmentée et mixte se sont énormément démocratisées. Aujourd’hui, le Collège Royal de Chirurgie D’Angleterre utilise la RV pour former ses étudiants. Cela permet aux étudiants mais également aux médecins du monde entier d’assister en direct dans le bloc à une opération complexe. Ainsi ils peuvent apprendre les gestes et avoir l’impression de participer à l’opération sans pour autant toucher le patient. Cela est possible grâce aux casques de réalité virtuelle. La RV permet également aux étudiants de s’entraîner sur des opérations sans avoir peur de blesser un patient. En effet, ils ne touchent aucun patient mais la RV rend cela très réel. Ainsi, le jour de la réelle opération ils sont véritablement préparés.

La RV, la RA et la RM ne servent pas uniquement dans la médecine. Les casques de RV se sont énormément démocratisés en 2016 avec une baisse conséquente des prix. Cependant, ce n’est pas pour autant que ces casques se sont énormément vendus; seulement quelques dizaines de milliers. Néanmoins la croissance ne semble que commencer. Les entreprises technologiques parient beaucoup là-dessus. Il y a encore des améliorations à apporter, telles que les problèmes d’étourdissement, avant que son utilisation ne soit totalement démocratisée.

Au niveau du grand public, la RA s’est démocratisée avec des jeux tels que Pokemon Go. Ce jeu a créé beaucoup d’engouement mais 6 mois plus tard, nous n’en parlons plus. L’engouement est retombé et la majorité des joueurs a arrêté de jouer.

Ainsi on peut se poser la question de la viabilité de ces réalités. Les spécialistes parient gros dessus et sont sans cesse à la recherche d’améliorations. C’est pourquoi, nous pouvons dire que la RV, la RA et la RM seront, dans quelques années, entrées dans les mœurs et utilisées régulièrement dans de nombreux milieux. Encore une fois c’est une technologie qui fascine et cela se comprend. L’exemple de Google Maps et du masque Cardboard, qui permet de visiter le monde entier depuis son salon grâce à la réalité virtuelle, explique cette fascination.

 

2017 ne semble pas non plus être en reste au niveau des innovations technologiques.  Nous découvrirons cela ensemble au cours de l’année à venir !

Cookies

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue without changing your settings, we'll assume that you are happy to receive all cookies on the website. Cookies Policy

ACEPTAR
Aviso de cookies